COVID-19 et Commission européenne : le pas de trop ?

Toute construction politique se juge à ses résultats. Pas à ses intentions. Combien de temps encore la Commission européenne pourra-t-elle prétendre que les bonnes intentions, étalées jusqu’à l’écœurement, suffiront à lui valoir l’indulgence des Nations européennes ?             Quatre bonnes raisons sont invoquées pour légitimer et l’Union, et l’accaparement constant de Lire la suite…

Maître ou esclave ?

« La vie vaut ce que nous sommes capables de risquer pour elle ». La parabole du Maître et de l’esclave figure dans la « Phénoménologie de l’Esprit », l’une des œuvres maîtresses du philosophe allemand Hegel. Son enseignement est brutal ; ceux qui mettent leur vie en jeu sont les maîtres, ceux qui attendent Lire la suite…

La France en tant que cible

Les signes ne datent pas d’hier, mais ils se multiplient et se précisent. Parce que la France, malgré le retour dans l’OTAN, malgré les actes de soumission répétés à l’Empire, dont le moindre n’est pas la vente d’Alstom Énergie à General Electric, malgré l’alignement sur le régime de sanctions américaines Lire la suite…

La France en ligne de mire

Un siège permanent au Conseil de Sécurité, une capacité de frappe nucléaire indépendante avec tous les vecteurs qui la servent, une place de sixième puissance mondiale, avec des zones d’excellence dans le luxe, l’armement, le tourisme, mais aussi la biologie, les mathématiques, la finance, une culture et une langue diffusées Lire la suite…

Préférence pour la vie

Le désordre des esprits suit la grande pagaille qui a accompagné l’arrivée de la pandémie de COVID19 en Europe. Rien d’étonnant à ce que l’incohérence des pouvoirs publics et la confusion des instructions, dont la France a donné un regrettable, mais notable exemple, exercent leurs effets ; la parole gouvernementale a Lire la suite…

Loi sécurité globale

Le choix de la sécurité

Le projet de loi « Sécurité globale » a mobilisé la rue contre lui, y compris dans des villes moyennes qui ont peu l’occasion de voir des manifestants défiler. L’article 24, à tort interprété comme une menace pour la liberté de la presse, a servi de détonateur. Manifestation contre la loi de sécurité Lire la suite…