Première partie de cet entretien entre Charles Gave et Hervé Juvin, le coup de force des bien-pensants

Seconde partie de cet entretien entre Charles Gave et Hervé Juvin : un seul souverain le peuple

Troisième partie de cet entretien entre Charles Gave et Hervé Juvin : L’État profond : main basse sur la démocratie

Catégories : Non classé

2 commentaires

Thiery · 5 juillet 2020 à 15 h 08 min

Je trouve que votre débat a été clair et très instructif pour tous. Nous allons tout droit vers un État dictatorial, qui veut imposer sa loi par toutes les façons, même les plus sordides. Il est bon que des hommes politiques puissent mettre et dire des choses qui choquent envers le grand public afin d’essayer de réveiller les consciences. Merci pour cette intervention que je partage partout.

Lieger · 6 juillet 2020 à 4 h 38 min

Pourquoi ne pas appeler le roi ? Louis de Bourbon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *